Le rêve précède toujours la réalité.

2013-12-03 – Un prix au président du CCVQ

Dans le cadre des célébrations marquant le 50e anniversaire de sa création, l’Ordre des urbanistes du Québec (OUQ) a remis, le 23 octobre, 30 Prix Blanche-Lemco-van-Ginkel à autant de Québécoises et de Québécois, en reconnaissance de leur contribution significative au développement de l’urbanisme au Québec depuis 1963, sans être eux-mêmes des urbanistes.

L’Ordre a ainsi honoré la contribution de Louis Germain, ancien président du CCVQ. Le texte qui accompagnait sa présentation était le suivant:

« Louis Germain est un citoyen très engagé. Il fait partie de ceux qui sont aimés ou détestés pour les mêmes raisons, c’est-à-dire parce qu’ils défendent la qualité de vie des milieux qu’ils habitent.

Depuis 10 ans, Louis Germain met sa parole et sa plume, aussi belles l’une que l’autre, au service des résidants du Vieux-Québec, un quartier constamment fragilisé par les pressions que lui impose son inscription sur la Liste du patrimoine mondial.

En vrai défenseur d’un Vieux-Québec vivant et habité, à titre de président du Comité des citoyens du Vieux-Québec, il a notamment présidé à l’organisation et à la tenue en 2010 des importants États généraux du Vieux-Québec qui ont permis à tous les acteurs du quartier de faire consensus autour des huit principes directeurs qui devront dorénavant être respectés si l’objectif est de lui assurer un développement harmonieux. »

Parmi les 30 lauréats, Winnie Frohn, Réjean Lemoine, Lise Bissonnette, Steven Guilbault. Le projet de mise en valeur de l’arrondissement historique de Québec a aussi été reconnu comme l’une des 50 grandes réalisations en matière d’urbanisme au Québec depuis 1963.

Félicitations et longue vie à Louis Germain !

Michel Bonnette

Retour à la page d’accueil

 
© Copyright 2005-2006 CCVQ